Castelbiague

Contact

Communauté de communes

Cagire Garonne Salat

 

Hôtel Communautaire

15 Avenue du Comminges

31260 Mane

 

VOIR LE PLAN

 

Ouverture au public

du lundi au vendredi
9h-12h & 13h30-17h

05.61.98.49.30

secretariat @ cagiregaronnesalat.fr

 

Formulaire de contact

Délibérations

PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules
Vous êtes ici :

Castelbiague

Castelbiague est un petit village situé à une trentaine de kilomètres au Sud-Est de Saint-Gaudens. Son territoire, à une altitude moyenne de 360 mètres, s’étend sur 5,8 km² vallonnés. Il est dominé par la colline du Tucas qui « culmine » à 696 m.
Son terroir est fait principalement de terres agricoles cultivées ou de pacages sur la rive gauche de la rivière Arbas (affluent du Salat).

Hameaux : Pont de Prades, Le Tucaou, Les Murets, Les Gaouats, La Borio, Saint Oulé, Les petits Bérets.

Cours d’eau : L’Arbas, le Rucan, le Riouaris.

Habitants : les Castelbiaguais

Population légale 2012 en vigueur le 1er janvier 2015 : 251 habitants

Mairie

Maire : Pierre BRAQUET

Permanences du Maire : Lundi, mercredi et vendredi de 17h à 18h.

Horaires d’ouverture de la Mairie au public :

  • lundi de 14h à 17h30,
  • mercredi de 14h à 17h30,
  • vendredi de 14h à 17h.

Secrétaire de Mairie : Roberte Tolo

Adresse postale de la Mairie : Mairie 31160 Castelbiague

Téléphone de la Mairie : 05.61.97.51.91

Fax de la Mairie : 05.61.97.51.91

Adresse mail de la Mairie : castelbiague.mairie.31 @ wanadoo.fr

Équipements municipaux

  • Salle des fêtes (capacité d’accueil : 120 personnes assises)
  • Boulodrome
  • Aire de jeux enfants
  • Aire de pique-nique : vous pouvez pique-niquer en famille aux Murrets en bordure de l’Arbas. Le lieu est aménagé d’une table et de bancs en pierres ainsi que d’un barbecue. Vous pouvez y stationner avec votre voiture et ce lieu peut servir aussi d’aire pour camping-car (pas de vidange, ni d’eau potable, ni d’électricité).

École

CE1 + CE2 = 19 élèves (RPI Cagire Salat)

Collectes

Ordures ménagères : mardi matin entre 8h et 12h.

Borne de tri sélectif : à côté du cimetière

Événements annuels

  • Fête locale le dimanche qui suit le 15 août

Patrimoine de la commune

Au XIVème siècle, la localité de Castelbiague dépendait de la seigneurie d’Aspet. Cette appartenance perdure jusqu’au XVIème siècle, puis, au XVIIème ce territoire passe à la famille de Sarrieu. Cette dernière contribuera probablement au financement de la construction de l’église Saint-Sigismond qui se trouve au cimetière.

L’église Notre-Dame de l’Assomption est construite en 1885. Son clocher-tour octogonal ne sera pas terminé par manque de moyens financiers. Plus d’un siècle après, en 1999, la population décide par référendum que la flèche initialement prévue soit réalisée.

Histoire

Avant de devenir, par les conséquences de la Révolution de 1789, une commune de Haute-Garonne, Castelbiague fut une seigneurie de la baronnie d’Aspet ; elle-même partie importante du comté de Comminges.
Formées vers le XIIème siècle, les châtellenies sont des ensembles de communautés rattachées à un chef-lieu, souvent place forte, comme Salies ou Aspet. Les Comtes de Comminges possédaient celle de Salies, où l’on trouve, entre Montastruc et Labastide, un « châteauneuf », remplacé par Castelvinagré et que les chercheurs, perplexes, ont assimilé à Castelbiague.

A voir

  • Église Notre-Dame de l’Assomption avec cuve baptismale fin du Moyen Age. Vierge assise du XIIIème-XIVème siècle en bois polychrome et doré. Ouverture sur demande.

  • Autel votif du IIème siècle, en marbre blanc conservé dans le cimetière de Castelbiague où il sert de support à une croix.

  • Pont des Murrets construit au cours de la seconde moitié du XIXème siècle, composé de trois arches.
  • Le moulin de Sarrieu, sur l'Arbas, possède trois meules destinées à moudre le blé. Construction autorisée le 27 aout 1612 par le sénéchal réformateur des forêts de la baronnie d'Aspet et fondé avant le 30 avril 1613 par Jean de Sarrieu.

  • La vieille église du cimetière (Saint-Sigismond) : ce bâtiment se situe à l’extérieur du village, dans l’enceinte du cimetière. Il figurait déjà dans le cadastre de 1825. On peut encore voir son clocher mur, percé de trois baies qui a été rénové en 1993. Le cimetière abrite également un admirable autel votif gallo-romain qui sert de base à la croix du cimetière, en marbre avec des inscriptions.
  • L'oratoire Saint-Sigismond : c’est un petit sanctuaire érigé en 1834 à proximité de l’ancienne église du cimetière, au pied d’un magnifique chêne centenaire et sur une éminence naturelle qui surplombe le ruisseau Riouaris (affluent de l’Arbas). Une copie du buste de Saint-Sigismond est placée dans cet oratoire.
  • Le château Compans du XIXème : comme l’explique E. Soubsol dans son livre « Castelbiague en Comminges », c’est le Général de division Comte Compans qui fit remanier la bâtisse familiale de Pont de Prades et en fit un château « au style troubadour » de l’époque. Le randonneur passionné de botanique, remarquera sur la droite du château, un conifère d’une espèce, sinon rare, du moins peu courante, « le Ginkgo Biloba », originaire d’Asie et plus connu sous la dénomination de « l’arbre aux quarante écus ».
  • La chapelle Notre-Dame de Pitié : cette chapelle de style néo-classique fut construite au centre du village et terminée en 1849. Elle fut désacralisée en 1991 et sert actuellement de salle des mariages, salle d’élections ou salle de réunion communale.
  • L'église Notre-Dame de l'Assomption (1887) : L’église paroissiale, de style néo-gothique, située à l’entrée du village en venant de Mane, a été inaugurée en 1887. Il a fallu une quinzaine d’années pour la construire avec la seule participation des habitants de Castelbiague. Faute de moyens techniques et financiers, elle restera jusqu’en l’an 2000 sans la flèche de son clocher.
  • Le pont des Murrets a remplacé en 1873 l’ancienne passerelle en bois.
  • L’allée des catalpas classée « Allée remarquable » par l’association Arbres et Paysages d’Autan.
  • La fontaine de pierre des Gaouats (1910)

Sentiers de randonnées

  • n°75 - Les Gaouats - Col de l’Arbas
  • n°79 - Sarrat de la Lie - Prat Bédiau
  • Sentier de campagne du Tucas

Vie agricole

Orientés sur la production de lait et de viande, 3 agriculteurs maintiennent une activité agricole sur le territoire communal.

Vie économique

  • Un artisan plombier
  • Un luthier
  • Un architecte
  • Un tourneur fraiseur
  • Un transporteur
  • Une entreprise de nettoyage
  • Une chambre d’hôtes La Demeure de Zoé
  • Un gîte au Petits Bérets Les Petits Bérets

Vie associative

  • Comité des fêtes
  • ACCA de chasse