PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules

Mise en place du COPIL ADEFPOAssociation Développement des Pyrénées par la Formation

OMPCA : mise en place du COPIL ADEPFO

Le programme OMPCA vient en soutien aux commerçants et artisans. 

La 3CGS et la CCPHG ont sollicité l’Association de Développement des Pyrénées par la Formation (ADEPFO) pour un accompagnement intitulé « Dynamisation du commerce et de l'artisanat, OMPCA intercommunautaire Aspet-Saint-Béat ». 

Validé par le Conseil d'administration ADEPFO du 15 mars 2018 sous le numéro de stage 31/910. 

Ces rencontres ont pour objectifs de :

1. Créer une nouvelle dynamique collective sur un territoire commun à partir de commerçants structurés à des niveaux plus locaux et n’ayant que très peu de liens actuellement. 

2. Concrétiser cette dynamique de façon à créer une structure porteuse de projet pérenne et suffisamment forte pour porter des actions à fort impact en organisant notamment une gouvernance idoine et en respectant les spécificités locales. Cette structure devra être durable pour pouvoir être efficiente pendant mais également après le programme OMPCA.

3. Réaliser des actions phares dès 2018 et concevoir un plan d’actions à court et moyen terme.

Sept rencontres sont prévues d’avril à novembre 2018. 
Si vous souhaitez plus d’informations, contactez Assumpta Guixot
06 73 54 01 98  a.guixot @ ccphg.fr

Opération de Modernisation des Petits Commerces et de l’ArtisanatOMPCA

Le 23 octobre à St-Béat, les présidents des deux intercommunalités partenaires pour porter le projet OMPCA ont signé le prolongement de l'opération. François Arcangeli et Alain Castel étaient entourés de leurs vice-présidents, Josette Sarradet et Joël Gros.

 

Flyer OMPCA : Demande de subvention « aide directe » Pour commerçants & artisans

Doc. OMPCA : PRÉSENTATION DES RÉSULTATS ENQUÊTES AUPRÈS DES CONSOMMATEURS

Les OMPCA, en soutien au commerce et à l’artisanat

Une OMPCA a pour objectif de conforter le tissu commercial et artisanal d’un territoire par la mise en œuvre d’un programme pluriannuel d’animation et de modernisation.

Les Communautés de Communes des Trois Vallées et du Canton de Saint-Béat ont souhaité s’inscrire conjointement dans la démarche de création d’une OMPCA intercantonale. Démarche innovante à l’échelle du département de la Haute-Garonne. 

A l’échelle des deux territoires, le constat fait apparaître un déficit et un manque d’attractivité du commerce local et aussi la crainte de voir disparaître ces commerces traditionnels qui créent du lien social. Au niveau du canton de Saint-Béat, la déviation et la forte concurrence aranaise génèrent des impacts majeurs sur l’économie et les services du territoire.

Le but de l’opération est donc de favoriser le maintien et la création de petites entreprises commerciales ou artisanales.

Le territoire comprend 43 communes pour une population de 9014 habitants ; cependant, il faut considérer un bassin de vie plus vaste, à l’échelle du sud de la Haute-Garonne et du val d’Aran.

La procédure de mise en œuvre d’une OMPCA se déroule en 4 phases :
  • Une phase préparatoire : convention de partenariat. CC3V chef de file de l’opération.

  • Une phase d’études préalables : MIDI-MARKETING / STRATER.

  • Une phase opérationnelle : recrutement d’une assistance technique à la préparation de projets individuels de modernisation, mobilisation sur des projets communs >>> Assumpta Guixot.

  • Une phase de suivi et d’évaluation qualitative et quantitative.

Le Conseil Régional a accordé une aide de 15 000 € pour la réalisation de l’étude préalable. Une procédure adaptée a été lancée en 2011. En attente de l’octroi du financement FISAC, la procédure a été déclarée sans suite.

Suite à l’octroi d’une aide FISAC de 8 250 €, une procédure a été relancée en 2013.

Les inondations survenues en juin 2013 ont entraîné la détérioration et la fermeture de nombreux commerces dans plusieurs communes du canton de Saint-Béat. De ce fait, il ne s’agissait plus de rénover mais de reconstruire la plupart des commerces de ce territoire. La procédure adaptée a donc été déclarée sans suite.

Une troisième procédure a été lancée en 2014 : recrutement du BE MIDI-MARKETING / STRATER pour la réalisation de l’étude préalable.

A la suite de cette étude, des demandes de subvention ont été déposées auprès du FISAC, du Conseil Régional Occitanie et du Conseil Départemental de la Haute-Garonne :

  • Le CR : 60 000 €
  • Le FISAC : 68 350 €

Le projet OMPCA concerne à présent les nouvelles intercommunalités Cagire Garonne Salat (chef de file de l’opération) et Pyrénées Haut Garonnaises, soit 132 communes pour une population de plus de 33 000 habitants.