PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules

Du 3 août au 3 septembre 2019 : exposition OT AspetGianni Burattoni

Du 3 août au 3 septembre 2019 : exposition OT Aspet

L’Office de Tourisme Cagire Garonne Salat, en partenariat avec la Communauté de communes Cagire Garonne Salat, présente l’exposition :

Jardin invisible N°4 - Éloge du bourgeon

Gianni Burattoni
Exposition du 3 août au 3 septembre 2019

 

Vernissage le vendredi 2 août 2019 à 18h 

L’artiste international Gianni Burattoni expose ses œuvres du 3 août au 3 septembre 2019
à l’Office de Tourisme Cagire Garonne Salat. Son exposition « Éloge du bourgeon »
JARDIN INVISIBLE N°4, présente des œuvres réalisées au brou de noix et crayons de
couleur d’une manière surdimensionnée frappant ainsi l’imagination des petits comme
des grands… Les visiteurs seront invités à découvrir des œuvres phares de l’artiste sur
l’éloge du bourgeon, un voyage exceptionnel vous attend.

Cette exposition montre des fragments d’un tout qui est voué à l’invisibilité. Les bourgeons
sont les éléments d’un jardin invisible qui a été réalisé il y a quelques années. Leur
présentation et réalisation au brou de noix et crayons de couleur est surdimensionnée
pour qu’ils frappent l’imagination et renvoient à d’autres images, à d’autres constructions.
Les bourgeons, des frêles architectures, qui ont en leur sein toute la force de la vie. Des
architectures que l’on peut décliner en portiques, colonnades et péristyles, pour en faire
un jardin invisible.
« Le jardin invisible comme offrande. Les jardins dédiés aux dieux et aux héros sont
invisibles, ou à peine perceptibles par l’oeil humain. Il faut vouloir et surtout savoir
trouver les liens qui les unissent, entre le milieu végétal où ils se trouvent et le
Numen* pour qui ils ont été faits. Ces lieux sont invisibles et seule une imagination
fertile et bien formée peut les faire surgir de la broussaille des significations
fallacieuses qui les enveloppent. Leur petite taille, la concentration ou la dispersion
des signes et des éléments sacrés par le mystère, leur durée de vie courte et
volontairement éphémère concourent à cette invisibilité changeante, chère aux
dieux. Les jardins invisibles sont le réceptacle d’une utopie des dieux, dont la
fragilité est la garantie de leur immortalité. »
Gianni Burattoni

Gianni Burattoni est né à Russi, en Italie, en 1947. Après avoir fait ses études humanistes et
artistiques à Ravenne et Florence, il s’établit à Paris au début des années soixante-dix. Il y
rencontre le poète Louis Aragon, dont il devient ami et collaborateur, et qui le dirige vers
le monde « magique » du jardin.
Dès 1976, tout son travail artistique sera consacré au jardin et au paysage, à travers des
expositions dans des galeries, musées, fondations, en Europe, aux États-Unis et au Japon.
Pendant des années il sera chargé de cours à l’université Paris-8, en développant le
thème : Essais de paysage et jardins virtuels.
Ensuite, il sera maître de conférences à l’École nationale d’architecture Paris-Malaquais.
Pendant cette période, il participe à des colloques et des séminaires dans divers pays.
Depuis 10 ans, il vit dans les Pyrénées en se consacrant à ses Jardins invisibles qui resteront
secrets, parce que leur pouvoir utopique est leur grande force et en même temps leur
plus grande fragilité.

Entrée gratuite. Tout public.
Horaires d’ouverture (sauf fermetures exceptionnelles) :
Du lundi au vendredi >> 9h-12h30 / 14h-17h30.
Samedi >> 9h-12h / 13h-17h.
Dimanche 4 et 11 août >> 9h-13h.
Lieu d’exposition : Office de Tourisme Communautaire, Maison des Trois Vallées Rue Armand Latour 31160 ASPET