PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules

Scénographie

Abbaye de Bonnefont

Découvrez le nouvel espace muséographique de l’Abbaye de Bonnefont

Centre d’interprétation depuis 2016, l’Abbaye de Bonnefont sur la commune de Proupiary est un équipement culturel phare de la Communauté de communes Cagire Garonne Salat. Un site exceptionnel, véritable atout touristique du territoire qui a vu en 2019 l’aménagement d’un plancher dans la salle des convers et la réalisation d’un nouvel espace muséographique. Ainsi panneaux, frise chronologique, maquettes, cartels et collection d’objets archéologiques viennent enrichir le parcours du visiteur immergé au cœur de la vie des moines cisterciens. Une belle invitation à remonter le fil de l’histoire de l’abbaye depuis ses origines au XIIe siècle jusqu’à son déclin après la Révolution et son démantèlement pierre par pierre.

Une muséographie scénographiée par Teddy Bélier et Christelle Marty qui ont choisi des éléments graphiques en référence au temps qui passe et qui s’efface : « L’esprit graphique recherché se veut simple et sobre pour respecter le style cistercien, mais définitivement contemporain afin de contraster avec les lieux. Le graphisme des contenus s'appuie sur le fil conducteur de deux couleurs, verte et rouge, pour signer et rythmer l’espace. La frise chronologique permet de présenter d’une manière active les temps forts de l’abbaye et son contexte historique. Nous avons travaillé un ensemble naturel, simple et contemporain afin d’insuffler une nouvelle dynamique aux trois espaces. Les lignes sont pures, les matériaux utilisés dont le bois brut et le plexiglas respectent l’essence du projet, tout en faisant référence au travail du bois ancestral dans le style épuré des cisterciens ».

Pour Anne Bergamelli, vice-présidente de la communauté de communes déléguée au tourisme, la création de cet espace muséographique est une étape importante dans l’évolution du « projet Bonnefont » : « l’abbaye, classée au Monuments historiques en 1984, est un élément incontournable de la vie culturelle, patrimoniale et touristique du territoire commingeois ; ses activités ne cessent de s’enrichir et de se multiplier. A venir, l’évolution du jardin avec un 2e jardin d’inspiration médiévale plus axé sur les légumes à travers les âges et les continents et la continuité du verger conservatoire. Sans oublier le projet de réhabilitation du « chalet » caché derrière l’abbaye qui permettra le développement de l’activité pédagogique avec un public scolaire et l’accueil d’artistes en résidence. »

En attendant ces futurs aménagements, c’est parti pour une belle saison estivale orchestrée par l’office de tourisme communautaire Cagire Garonne Salat.